Commandez jusqu'à 18h avec les frais de port gratuits

Innovation

Nos articles
  1. À Francfort, l’automobile mondiale fait sa rentrée

    Pour découvrir les principales nouveautés automobiles de l'automne 2017, une seule solution : se rendre à Francfort. Puisqu’ils jouent à domicile, les constructeurs allemands y tiendront évidemment la vedette, en disposant parfois d'un hall complet rien que pour eux. Mais la plupart des marques étrangères feront aussi le voyage à la Frankfurter messe. L'édition 2017 se déroule de 14 au 24 septembre.

    Le salon se déroule toutes les années impaires (en alternance avec le Mondial de Paris) et attire plus de 930 000 visiteurs. C’est simple : l'IAA est la plus grande manifestation du genre au monde. Pas en nombre de visiteurs, mais en surface, et mieux vaut s’équiper d’un vélo pour le visiter entièrement. Une taille colossale évidemment liée au pays qui l’organise puisque l’industrie automobile allemande règne sans partage sur l’automobile premium mondiale. Le pays d’Audi, Mercedes et BMW se doit donc d’organiser la grand messe du

    Lire plus »
  2. Virtuo : la location de voiture 100 % en ligne

    Dans le secteur de la location de voiture, il y a du monde. Hertz, Sixt, Avis ou encore Europcar, dans un marché qui représente un chiffre d'affaires de 50 milliards d'euros par an. Virtuo déboule et affiche directement son plus grand atout : la start-up dématérialise à 100% la location de voitures. "Virtuo part d'une frustration, décrit son fondateur Thibault Chassagne. Le parcours client est pénible car il faut faire la queue, déceptif car la voiture ne correspond pas au modèle réservé, et anxiogène car il y parfois des frais cachés et un stress quand on fait l'état des lieux du véhicule".

    Clé digitale pour ouvrir la voiture avec son smartphone

    D'où un parcours 100% mobile inventé par Virtuo : inscription en ligne en moins de 5 minutes, permis de conduire à scanner une fois pour toute et une clef digitale à télécharger. Et hop, c'est parti : une fois descendu de l'avion ou du train, on retrouve la voiture, on l'ouvre et on démarre. Une façon efficace de s'affranchir

    Lire plus »
  3. L’électrique low cost Renault

    Renault croit fermement en son auto électrique low cost. Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan, a évoqué, en marge de l’inauguration de sa nouvelle usine chinoise, qu'il préparait une voiture électrique pas chère destinée aux pays émergents. La Chine, bien sûr, mais aussi tout le reste du monde. Sauf peut-être les vieux pays développés.

    Pour fabriquer cette zéro émission low cost, deux solutions : un modèle existant chez un autre constructeur, qui pourrait être rebadgé aux couleurs de Nissan voir Renault, ou la création d’une plateforme dédiée au nouvel engin. Sauf que l’on a beau faire le tour des catalogues des constructeurs internationaux, impossible de débusquer une petite auto électrique peu chère, si ce n’est la déjà vieillissante I-Miev de Mitsubishi, rebaptisée C-Zéro chez Citroën. Mais on voit très mal Renault, le rival de toujours, distribuer la même auto. C’est donc vers un projet flambant neuf que pourrait s’orienter Carlos Ghosn. Mais dans ce cas, il ne pourrait s

    Lire plus »
  4. Lynk & Co : elle est née la nouvelle marque chinoise

    Refoulées pour cause d’homologation, les voitures chinoises actuelles sont indésirables en Europe. Qu’à cela ne tienne, les constructeurs de l’Empire changent leur fusil d’épaule. C’est le cas de Geely, le puissant groupe qui, après avoir acheté Volvo pour 1,8 milliards d’euros, en y injectant 11 autres milliards, vient tout simplement de créer une nouvelle marque destinée à conquérir le monde. Lynk & Co débarquera en Chine l’an prochain et en Europe un an plus tard. Le premier modèle commercialisé sera un SUV compact, comme le Renault Kadjar, qui va ouvrir les festivités et il sera basé sur la même plateforme que celui de son cousin, le futur V40, lui aussi un crossover. Sous son capot, un seul moteur est annoncé pour le moment. Il s’agit d’un trois cylindres essence hybride qui lui aussi devrait se retrouver sous un capot suédois. Mais si le SUV Volvo devrait être vendu comme il se doit dans les concessions de la marque, le Lynk & Co sera distribué dans des boutiques dédiées

    Lire plus »
  5. Quand le Downsizing s’empare de l’automobile

    Air du temps oblige, les constructeurs automobiles réduisent les cylindrées de leurs moteurs pour qu’ils rejettent moins de C02. Mais ils sont parvenus malgré tout à conserver la puissance des anciens blocs, voir à l’améliorer. Explications.

    Downsizing

    Les ingénieurs motoristes n’ont plus que ce mot à la bouche. Et pas seulement ceux qui conçoivent les blocs qui alimentent les voitures de grande diffusion. Le « downsizing », que l’on pourrait traduire rapidement par « réduction » s’impose dans tous les domaines de l’automobile, de la Formule 1 aux petites citadines. L’idée est guidée par un constat simple : en réduisant la cylindrée d’un moteur, on en réduit la consommation, et donc la pollution. Une nécessité imposée par les législateurs pour les autos de tous les jours, et par les fédérations sportives pour les bolides des pistes. Et en sport automobile, cette obligation fait plutôt l’affaire des constructeurs, puisque celui qui s’arrêtera le moins possible a

    Lire plus »
  6. L'AM-RB 001 Aston Martin : l' hypercar qui veut marquer l'Histoire

    L'AM-RB 001, est le fruit du travail entre Aston Martin et Red Bull. Cette hypercar qui ressemble à une bête de course tout droit sortie d'un jeu vidéo, est destinée à "marquer l'histoire du monde automobile". Comment ? Grâce à un poids équivalent à la puissance. Imaginez le projectile que vous pourriez avoir entre les mains ! Un V12 Turbo sert de moteur à cette AM-RB 001 qui sera produite entre 99 et 150 exemplaires avec des premières livraisons en 2018. Une version réservée au circuit verra également le jour avec 25 unités au programme. La firme de Gaydon promet une performance identique à celle d'un prototype LMP1 !

    C'est Adrian Newey, l'ingénieur star en Formule 1 (Williams, McLaren, Red Bull), qui a conçu le design et l’aérodynamique féroces de l'engin. Il a travaillé avec Marek Reichman, le designer de la marque, pour rendre cette AM-RB 001 hors norme. Il n'y a qu'à scruter ses appendices, prises d'air latérales et diffuseur arrière...

    Tarif tout aussi féroce que l'a

    Lire plus »
  7. Rolls-Royce 103EX : la voiture de luxe du futur

    Le constructeur britannique Rolls-Royce vient de présenter sa première voiture automotrice. Selon Torsten Müller-Ötvös, directeur général de Rolls-Royce, ce véhicule incarne totalement le futur de la voiture de luxe.

    Pas de volant. Une unique porte et un assistant virtuel multitâche. La Rolls-Royce 103EX n'est décidément pas une auto comme les autres. Ce véhicule marque un tournant dans l'univers automobile du futur. Pendant que les constructeurs dévoilent leurs modèles autonomes jugés "insipides" par la marque britannique, Rolls-Royce propose pour ses clients une expérience de voyage luxueuse.

    La Rolls-Royce 103EX ne possède pas de moteur non plus. A la place, un coffre qui éjecte automatiquement les bagages à hauteur de main des porteurs. Les occupants n’ont pas à se courber : le toit, dessiné à l’image de “la coquille du tableau de Botticelli, “La naissance de Vénus”, leur permet de sortir debout. Un tapis rouge virtuel, réalisé au moyen de faisceaux laser, peut éve

    Lire plus »
  8. La Google Car va scotcher les piétons

    La Google Car risquerait bien de vous scotcher au sens propre comme au sens figuré. Vous le savez, l’un des enjeux majeurs du véhicule autonome est la sécurité routière. Et, même si l’on a tendance à moins y penser, les piétons sont au centre des préoccupations. Volvo qui table sur zéro morts au volant d’ici 2020, avait déjà mis au point un ingénieux airbag destiné aux piétons. La Google Car veut aller encore plus loin en proposant de scotcher la victime à sa carrosserie. Le but : éviter que le piéton ne soit projeté en cas de collision. Car les blessures les plus sérieuses pour les piétons proviennent de la projection subie suite à la collision avec le véhicule, et non du choc lui-même. Pour cela, le géant de la Silicon Valley a publié un brevet. Le principe est simple : l’auto serait recouverte d’une substance adhésive qui permettrait de retenir un piéton sur la carrosserie en cas de choc. Au lieu d’être projeté sur la voie, le piéton ainsi attrapé comme une mouche contre la carrosser

    Lire plus »
  9. Voitures autonomes : le futur est déjà là

    On pense que la voiture autonome n'est pas encore vraiment là. Mais dans les faits, elle existe déjà. En effet, de nombreux modèles lancés au cours des dernières années sont parfaitement capables de conduire à notre place : ralentir, accélérer, s’arrêter, prendre les virages et même dépasser le véhicule qui précède.

    Bien sûr, pour le moment, pas question de faire une sieste sur la banquette arrière (et encore moins des galipettes comme le redoute un spécialiste canadien) pendant que la voiture autonome nous amène à bon port. La loi l’interdit. Quant à la technologie, elle n’est pas encore capable de gérer toutes les situations. Mais c’est simplement une question de temps.

    Audi, BMW et Mercedes : une conduite déjà très facilitée

    Pour l'heure, le trio allemand (Audi, BMW, Mercedes), comme le suédois Volvo, le Japonais Lexus ou l’américain Tesla superposent les assistances électroniques afin que dans certaines conditions, la conduite soit facilitée. Pour y parveni

    Lire plus »
Posts loader
Copyright © 2020 Originauto - Tous droits réservés.